MFC

Magazine

JARDIN

Bienfaits et limites du paillage en période de sécheresse

med-f1c38e41be1387c00e0b97225274a4c2f8669bfa.jpeg
©iStock / Citypresse

Le paillage du sol devient un geste de plus en plus répandu dans les jardins pour lutter contre l'évaporation de l'eau d'arrosage et donc atténuer les effets de la sécheresse. Mais attention, il ne fait pas tout !

med-37b4f4a4027eccd7e4e5a90d081a3ce83e263ecd.jpeg
©iStock / Citypresse

Le jardinier qui paille son sol est comme le cuisinier qui couvre sa casserole d'eau avec un couvercle : il fait ça pour que le liquide s'évapore moins vite. Mais viendrait-il à l'idée du cuistot de ne pas mettre d'eau dans sa marmite ? Non, car, bien que toqué, on n'est pas fou dans les cuisines. Eh bien, dans les jardins, c'est pareil : sans arrosage, le paillis est un couvercle (presque) inutile.

med-ca023f4d4059de5da180c3bb2fe8a7b125c3ed23.jpeg
©iStock / Citypresse

Les bienfaits du paillage en été

En période de grosse chaleur et de sécheresse, la pose d'un paillis au pied des plantations est une opération qui a de nombreux avantages. La présence de matières organiques (paille, feuilles mortes, broyat, déchets de tonte, écorces…) à la surface du sol limite les effets délétères du dessèchement de la terre et, par voie de conséquence, de la plante. Ainsi recouverte par une couche épaisse (de 5 à 15 cm), la terre est protégée du soleil, ce qui diminue l'évaporation de l'eau. Les poussières sèches de limons et d'argiles plaquées au sol ne s'envolent pas avec le vent, réduisant ainsi la perte de ces précieux éléments. La présence des matières organiques attire des micro-organismes qui, en s'en nourrissant, la décomposent. Dans le même temps, leur activité contribue à aérer, décompacter et rendre le sol naturellement fertile. De plus, au fur et à mesure de sa longue décomposition, le paillage offre au sol un apport d'humus nutritif et structurant qui va l'amender et améliorer à terme sa capacité à retenir l'eau. Enfin, il évite l'apparition des mauvaises herbes qui détournent à leur profit une partie non négligeable de notre si précieuse eau d'arrosage.

Pas d'humidité sans eau

Mais le paillage ne fait pas tout et ce serait une grave erreur de penser qu'il suffit de le pratiquer assidument pour se passer d'arrosage. Car s'il diminue l'évaporation de l'eau dans le sol, il ne crée pas d'humidité. En somme, c'est l'eau que l'on apporte aux plantes que le paillis retient durant les périodes de sécheresse. Parallèlement à cela, l'activité de la pédofaune et des micro-organismes présents dans le sol s'arrête lorsque la terre n'est plus suffisamment humide et la décomposition du paillis s'interrompt. Autrement dit, un sol même paillé, à défaut d'arrosage, se dessèche, durcit et se compacte comme s'il était nu au bout d'une dizaine de jours de sécheresse seulement. Les plantes finissent par y souffrir, comme ailleurs, du manque d'eau.

Arroser plus ?

De manière totalement contre-intuitive, le paillage implique de faire des apports d'eau plus importants. En effet, une partie de l'eau d'arrosage est captée par le paillis qui s'en gorge et la retient. Il est ainsi fréquent de trouver dans les massifs ou les potagers, des sols secs sous un paillage pourtant frais et humide, en particulier lors de l'utilisation des systèmes de goutte-à-goutte qui arrosent trop doucement. Il ne faut pas hésiter dans ce cas-là à doubler la durée d'arrosage. Pour pouvoir faire descendre l'eau en profondeur dans le sol et atteindre les racines, mieux vaut arroser massivement (beaucoup d'eau d'un coup) à l'arrosoir ou au tuyau. En revanche, une fois l'eau descendue dans le sol, on peut espacer les apports, car le paillage va jouer son rôle. En résumé, on pourrait dire que, sur un sol paillé, on arrose moins fréquemment, mais plus généreusement.

Tout le monde dessous !

La meilleure façon d'utiliser un système d'arrosage par goutte-à-goutte ou par tuyau microporeux sur un sol paillé est de l'installer sous le paillage. Ainsi, celui-ci ne fait plus obstacle à l'écoulement de l'eau dans le sol tout en empêchant son évaporation. Mais surveillez l'encrassement des goutteurs !

Benoit Charbonneau
Article vu 57 fois

Derniers articles

  • Jardin, Jeudi 19 Octobre 2017

    La question du mois : faut-il arracher les mauvaises herbes avant paillage ?

    med-bd1c324630e66c1ed084e6a93544aa0a5d99c5f4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les toiles de paillage, ainsi que les feutres géotextiles ont la capacité d'étouffer les mauvaises herbes en les privant de lumière. Faute de pouvoir faire fonctionner leur photosynthèse, elles jaunissent puis meurent généralement en quelques...

    Lire l'article

  • Jardin, Mercredi 18 Octobre 2017

    Planter l'échalote à l'automne : gare à l'humidité !

    med-8e5b33c30d602d762ff025d766200a2ec79537c2.jpeg
    ©Benoit Charbonneau
    À l'automne, la plantation de l'échalote grise est à la portée de tous, à condition de prendre quelques précautions pour la soustraire à l'humidité stagnante, surtout dans les régions où les hivers sont très pluvieux.

    Lire l'article

  • Jardin, Mercredi 11 Octobre 2017

    Bouturer le daphné odorant

    med-f4a5b751e3e150bbfa54655319fc7a9a3877ed6a.jpeg
    ©Benoit Charbonneau
    Multipliez les daphnés odorants par bouturage, afin de profiter pour longtemps de l'extraordinaire parfum de cette plante qui vieillit mal.

    Lire l'article

  • Jardin, Mardi 10 Octobre 2017

    L'astuce du mois : obtenir du broyat de paillage en grande quantité

    med-3067ba9880dce53427f72f48569d4a4916273be6.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Fervents adeptes du jardinage biologique, M. et Mme C. ont voulu couvrir le sol d'un grand massif avec du paillis organique. Tous les avantages théoriques de ce matériau se sont d'abord heurtés de plein fouet à son principal inconvénient pratique...

    Lire l'article

  • Jardin, Lundi 9 Octobre 2017

    Verger : des gestes simples pour prévenir maladies et nuisibles

    med-0edb47b22eca8598790b68c0cd4f5adcca1a9d22.jpeg
    ©iStock / City Presse
    À l'automne, quelques interventions rondement menées dans le verger permettent de limiter le développement des maladies ou des ravageurs qui sont, pour l'heure, au repos. À vos check-lists !

    Lire l'article

  • Jardin, Jeudi 5 Octobre 2017

    L'outil du mois : la tronçonneuse électrique

    med-ac40ed327aa9866fa99ce8186eb1e3c19c1781d0.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Dans les petits jardins, les travaux de taille ou de débitage de bois ne nécessitent pas forcément le recours à une tronçonneuse thermique. Un modèle électrique peut très bien faire l'affaire.

    Lire l'article

  • Jardin, Mercredi 4 Octobre 2017

    À faire en octobre : hiverner les pélargoniums

    med-515a8a4437acfd2a34c2f9be232d8ff12bd8bafe.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les pélargoniums, qui sont des plantes frileuses, doivent être hivernés pour passer l'hiver. Cela peut devenir un problème quand ils sont nombreux et que l'on manque de place. Il y a heureusement des solutions.

    Lire l'article

  • Jardin, Dimanche 1 Octobre 2017

    L'erreur du mois : tarder à poser du gazon en plaques

    med-a5742b309f3e7f5bd09594a69c9efbba44b82cf8.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Mal organisés dans la gestion du chantier d'aménagement de leur jardin, M. et Mme N. ont attendu trop longtemps avant de dérouler les rouleaux de gazon en plaque destinés à créer leur petite pelouse. En l'espace de deux jours, ils ont perdu...

    Lire l'article

  • Jardin, Samedi 30 Septembre 2017

    Nitrates naturels, quand le jardinier pollue et gaspille

    med-050d0d89e7e43d8b9358564d75036ff8f60544a1.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les conditions climatiques de l'automne favorisent la libération naturelle des nitrates. Si rien n'est fait pour endiguer cette fuite vers les sous-sols, le jardinier provoque un gâchis regrettable et une pollution qui ne l'est pas moins.

    Lire l'article

  • Jardin, Samedi 30 Septembre 2017

    Semer les épinards d'hiver

    med-7beee963cf3b9278f4c00ab878903ae05353faf7.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les épinards d'hiver se sèment au mois de septembre pour une récolte qui débutera à la fin de l'automne et durera tout l'hiver.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception